Maison a vendre sans commission directement par le propriétaire
 

L'objectif
ACHETEURS
VENDEURS
 

 Types d'hypothèques


L'hypothèque ouverte :
Remboursable en tout temps, sans pénalité; si on prévoit rembourser promptement, elle est avantageuse sinon ne pas y recourir car le taux d'intérêt est de 1% plus élevé.

L'hypothèque fermée
Taux d'intérêts les plus bas quoique ce genre de prêt amène souvent des pénalités en cas de remboursements anticipés ou forfaitaires. En la combinant à un taux fixe, vous connaîtrez toujours vos mensualités.

L'hypothèque pré-autorisée
Elle permet de fixer le montant que vous pouvez emprunter et est accordée en général pour une durée de deux à trois mois. Si le taux d'intérêt change pendant cette période, l'institution financière vous assure le taux le plus bas, ce qui vous permet de chercher votre maison en toute quiétude.

L'hypothèque à taux variable
Taux d'intérêt qui varie, donc les versements mensuels peuvent diminuer ou augmenter. Si une baisse des taux d'intérêts est prévue, ce genre d'hypothèque peut être avantageux.

L'hypothèque à taux fixe
Pour une certaine période, le taux est stable donc à envisager si on prévoit une hausse prochaine des taux d'intérêts.

L'hypothèque à proportion élevée
Cette hypothèque vous convient si votre mise de fonds se situe entre 5% et 25%. On demandera à la SCHL ou à une compagnie autre de garantir la différence. Dans ce cas, une prime d'assurance pourra s'ajouter à votre prêt.



Versements :

Plusieurs façons de rembourser votre hypothèque :Mensuelle, bimensuelle ou même hebdomadaire. Plus vos versements sont accélérés, plus cela vous permet de diminuer les frais d'intérêts et de faire des économies considérables.


Exemple : Vous décidez de payer 250 $ chaque semaine au lieu de 1 000 $ par mois en versements hypothécaires. À la fin de l'année, vous aurez versé 250 $ X 52 semaines = 13 000 $ au lieu de 1 000 $ X 12 mois = 12 000 $. Imaginez l'épargne sur les intérêts, après plusieurs années!



L'amortissement

Temps requis pour le remboursement total de la dette. Normalement, cela représente 10, 15, 20 ou 25 ans. Si votre budget vous le permet, choisissez un amortissement plus court.

Exemple : En amortissant une hypothèque de 100 000 $ à 8 % sur 20 ans au lieu de 25 ans, on économise 30 200 $ en frais d'intérêts!



Le terme

Le terme est le temps pendant lequel le taux d'intérêt est fixe; il peut varier de 3 mois à 10 ans. Les clauses du prêt doivent être rediscutées à son échéance. En général, le taux d'intérêt est plus faible pour un terme plus court. Un terme court permet des économies instantanées tandis qu'un terme long vous fait profiter d'une sécurité budgétaire en vous évitant une hausse possible des taux d'intérêt.

L'acte d'hypothèque

Avant de signer, lisez attentivement l'acte d'hypothèque de l'institution financière en surveillant les points suivants :

Le montant de l'hypothèque
Numéro de lot ainsi que le nom du cadastre
l'adresse civique

l'identification des parties prêteuses et emprunteuses;

le taux d'intérêt

les modalités de remboursement (le terme du prêt et l'amortissement);

s'il y a lieu, le montant prélevé pour le paiement des taxes ou assurances-vie et invalidité;

s'il y a lieu, le montant prélevé par la SCHL.

Aussi, une clause de pénalité peut paraître sur l'acte d'hypothèque en cas de remises faites avant la date prévue, cette pénalité pouvant varier de trois à six mois d'intérêt, selon le terme choisi. Votre acte d'hypothèque doit aussi comprendre une clause de transfert en cas de déménagement dans une autre demeure.



L'assurance habitation

L'institution qui vous prête exigera que vous accédiez à une assurance habitation égale ou supérieure au montant de votre prêt. Exigez une copie de votre police auprès de votre compagnie d'assurance avant de passer chez votre notaire.

L'évaluation

En général, le prêteur procède à une évaluation complète de la propriété désirée, sauf si vous l'avez déjà fait évaluer avant de négocier le prix d'achat. Cela consiste à définir les caractéristiques de la maison, faire une analyse des dernières transactions comparables et évaluer les conditions actuelles du marché.

L'assurance prêt hypothécaire

Au Canada, les institutions financières attribuent un prêt qui ne dépasse pas 75% de la valeur de la maison. Si l'emprunt demandé excède ce montant, votre prêt doit être assuré par la SCHL. De cette façon, votre prêt peut représenter 90% à 95% de la valeur de la maison. Envisagez des primes de 0,5% à 3,75% du montant total du prêt. Également, des frais de souscription de 75$* si une évaluation valide a été effectuée sans quoi un déboursé de 235$* pour que le prêteur évalue la propriété.



Les conditions d'admissibilité à cette assurance* :

-La maison doit être la résidence principale et être située au Canada;

-Les frais de logement(montant emprunté, intérêt, impôt foncier et coût de chauffage) et 50% des frais de copropriété s'il y a lieu, ne peuvent dépasser 32% de votre revenu familial brut.

-Votre pourcentage d'amortissement total de la dette ne doit pas dépasser 40% de votre revenu familial brut.


*Renseignez-vous à votre prêteur ou à la SCHL pour connaître les changements de prix et de conditions.